Horaires:
Lun - Ven: 07:00 - 20:00
01 85 09 35 08

Le rôle du syndic

Tout le monde a entendu au moins une fois le terme de syndic. Généralement, on sait qu’il gère les immeubles. Cependant, le rôle du syndic mérite d’être précisé pour bien comprendre son utilité. syndic-copropriété-paris.fr vous explique le rôle du syndic et ses conditions d’exercice. En premier lieu, le syndic est le représentant légal du syndicat des copropriétaires. Ainsi, c’est le syndic qui gère l’administration et les finances de la copropriété. Ceci permet d’appliquer les décisions des copropriétaires. De plus, la neutralité du syndic assure un traitement égal pour chacun. Par conséquent, l’organisation de la copropriété est plus efficace et plus juste. Sans syndic, des querelles risqueraient de se manifester. Par ailleurs, les intérêts de chacun ne seraient pas forcément respectés. Nous pouvons dire que le rôle du syndic est de garantir la préservation de l’ordre et de l’harmonie au sein d’un immeuble.

Le choix du syndic

Dans un immeuble, si les appartements appartiennent à différents propriétaires, cela créé un syndicat. La création de ce dernier ne nécessite aucune action particulière. Il s’agit d’une entité qui est formée automatiquement par la présence de plusieurs propriétaires. La présence du syndic est une obligation légale. Les copropriétaires doivent donc s’organiser pour être représenté. Cependant, le syndic n’est pas forcément une société de professionnels. Un des propriétaires peut, à l’issue d’un vote, devenir le syndic représentant ses pairs. Par conséquent, chaque syndicat a l’opportunité de s’organiser de la manière la plus arrangeante pour lui. Notons cependant qu’être syndic nécessite d’avoir beaucoup de temps à consacrer à l’administration de l’immeuble. De plus, il faut être très organisé et consciencieux. Ce n’est pas une tâche facile si le syndic n’est pas un syndic professionnel.

Les conditions pour devenir syndic

Le syndic professionnel

Pour pouvoir être syndic professionnel, il faut remplir trois conditions :

  • D’abord, pouvoir justifier d’une garantie financière. En effet, en cas de faillite du syndic, la copropriété doit pouvoir récupérer ses fonds.
  • Ensuite, justifier d’une assurance responsabilité civile professionnelle.
  • Enfin, posséder une carte professionnelle. Celle-ci doit porter une mention spécifique “ syndic de copropriété “. Cette carte est délivrée par la chambre de commerce et d’industrie (la CCI).

Ces conditions d’exercice sont définies par la loi. Il est donc absolument nécessaire que le syndic remplisse ces trois conditions.

Le syndic non professionnel  

Les conditions diffèrent grandement. En effet, il n’est pas tenu de posséder une garantie financière, de justifier une assurance de responsabilité civile ni de posséder de carte professionnelle. Néanmoins, nous conseillons tout de même à un non professionnelle de souscrire une assurance. Que le syndic soit professionnel ou pas, sa responsabilité peut être engagée. C’est la raison pour laquelle devenir syndic n’est pas une décision à prendre à la légère.

La difficulté d’endosser le rôle du syndic

Le rôle du syndic n’est pas simple à endosser car il doit effectuer un très grand nombre de missions. Celles-ci se composent de deux éléments : la gestion administrative d’une part et la gestion financière d’autre part. De plus, en cas de problème au sein de la copropriété, sa responsabilité peut être engagée. Par conséquent, bien qu’il soit tentant et économique de se passer d’un syndic professionnel, nous le déconseillons. En effet, les syndics professionnels sont neutres, expérimentés et très réactifs. Cela assure d’avoir beaucoup moins de soucis à gérer au quotidien pour tous les propriétaires et a fortiori pour celui qui envisage d’être nommé syndic non professionnel. N’hésitez pas à contacter notre service client. syndic-copropriété-paris.fr se fera une joie de vous conseiller et vous aider à mieux comprendre le rôle essentiel du syndic.

Syndic de copropriété